Loading...

1992

Posted by & filed under .

Acquisition de La Financière Coopérants prêts-épargne et de la Compagnie de fiducie Guardian.

1993

Posted by & filed under .

Acquisition de la General Trust Corporation et de la plupart des actifs de la société Nationale de Fiducie de la firme de courtage BLC Rousseau, devenue Valeurs Mobilières Banque Laurentienne (VMBL).

1994

Posted by & filed under .

Suite à la fusion du Groupe La Laurentienne et du Mouvement Desjardins, la Société financière Desjardins-Laurentienne remplace la corporation du Groupe La Laurentienne à titre d’actionnaire majoritaire de la Banque. Acquisition d’un certain nombre d’actifs de la Compagnie Trust Prenor du Canada et de 12 succursales de Manulife Bank of Canada.

1995

Posted by & filed under .

Acquisition des 30 succursales de la North American Trust, situées en Ontario et dans l’Ouest canadien. De 1987 à 1995, la croissance moyenne de l’actif de la Banque Laurentienne est de l’ordre de 15,8 % par année.

1996

Posted by & filed under .

La Banque fête son 150e anniversaire, avec un actif dépassant les 12,5 milliards de dollars et près de 3 400 employés. Elle procède également au lancement de ses services bancaires téléphoniques BLCDirect. Acquisition de la société mère de Trust Prêt et Revenu du Canada.

1997

Posted by & filed under .

À la suite du retrait de son principal actionnaire, la Société financière Desjardins-Laurentienne, la Banque Laurentienne accède au statut de banque à charte de l’Annexe I. Ce nouveau statut lui permet de se financer plus facilement et plus librement qu’auparavant par l’émission de capital-actions.

2000

Posted by & filed under .

La Banque procède à l’acquisition de la totalité du capital-actions de la Compagnie de Fiducie Sun Life – transaction qui mènera à la création de la nouvelle filiale B2B Trust – et acquiert, par l’entremise de sa filiale Valeurs mobilières Banque Laurentienne, la société de courtage Tassé & Associés Limitée. Intégration de 43 succursales acquises de la Banque Scotia au Québec.